Les malas : perles sacrées pour la méditation et la spiritualité

Les malas : perles sacrées pour la méditation et la spiritualité

             

Les Malakaras (créateur de malas) et les malas sont des éléments essentiels de la tradition bouddhiste, offrant une voie spirituelle vers l'éveil intérieur. Dans cet article, nous allons explorer la signification profonde des Malakara, leur lien avec les malas et comment ils peuvent enrichir votre pratique spirituelle.

Les Malakara - Gardiens de la Tradition Les Malakara sont des gardiens de la tradition bouddhiste, transmettant les enseignements sacrés et préservant les rituels ancestraux. Ils sont des pratiquants dévoués qui incarnent les valeurs du bouddhisme, notamment la compassion, la sagesse et la quête de l'éveil. Les Malakara jouent un rôle crucial dans la transmission des pratiques spirituelles et dans l'inspiration des autres à suivre le chemin bouddhiste.

Les Malas - Outils Sacrés de Méditation Les malas sont des chapelets de perles utilisés dans la méditation bouddhiste. Ils sont composés de 108 perles,

POURQUOI 108 PERLES ?

Le nombre de perles dans un mala est traditionnellement fixé à 108 dans de nombreuses pratiques spirituelles et religieuses. Il existe plusieurs explications et significations symboliques associées à ce chiffre :

  1. Signification mathématique : Le nombre 108 est considéré comme sacré dans de nombreuses cultures et traditions. Il est divisible par de nombreux nombres, tels que 2, 3, 4, 6, 9, 12 et 27, ce qui lui confère une signification mathématique et symbolique particulière.
  2. Signification cosmique : Le nombre 108 est considéré comme représentatif de l'univers tout entier. Selon certaines croyances, il y a 108 énergies cosmiques qui s'unissent pour former l'existence.
  3. Les 108 passions humaines : Dans certaines traditions, il est dit qu'il existe 108 passions ou afflictions humaines qui doivent être transcendées pour atteindre l'illumination ou l'éveil spirituel. Chaque perle du mala représenterait donc une de ces passions à surmonter.
  4. Les 108 noms divins : Dans diverses pratiques spirituelles, il est dit qu'il existe 108 noms sacrés ou mantras associés à des divinités ou à des aspects de la divinité. Les perles du mala peuvent servir à réciter ces mantras et à se connecter aux énergies divines.
  5. Les 108 respirations : Dans certaines techniques de méditation, on enseigne qu'il y a 108 respirations complètes pour atteindre un état de calme et de concentration profond. Les perles du mala peuvent être utilisées pour compter ces respirations et faciliter la pratique de la méditation.

Les malas peuvent être fabriqués à partir de différentes matières, telles que le bois, la pierre ou les graines, chacune ayant sa propre signification symbolique. Chaque perle est utilisée pour réciter des mantras ou des prières, aidant ainsi les pratiquants à se concentrer, à cultiver la pleine conscience et à se connecter à leur essence spirituelle.

Un mala est traditionnellement composé des éléments suivants :

  1. Perles : Un mala est composé de 108 perles, bien que parfois il puisse y avoir des variantes avec un nombre différent de perles. Ces perles peuvent être fabriquées à partir de divers matériaux, tels que le bois, la pierre, les graines, les os, les métaux précieux ou les perles de verre. Chaque perle représente une répétition d'un mantra, une prière ou une intention formulée pendant la méditation.
  2. Perle principale ou perle de tête : À une extrémité du mala, vous trouverez une perle plus grande et distincte, souvent appelée "perle principale" ou "perle de tête". Cette perle représente la connexion avec l'enseignant spirituel ou le guide intérieur.
  3. Compteur de perles : Près de la perle principale, vous trouverez généralement un compteur de perles, qui est une perle plus grande ou un élément distinctif. Il est utilisé pour marquer le point de départ et de fin du mala, permettant au pratiquant de garder le compte des répétitions de mantras ou de prières.
  4. Gourou : Le gourou est une perle plus grande ou un pendentif attaché au compteur de perles. Il symbolise l'enseignant spirituel ou le guide intérieur, et il sert également à rappeler au pratiquant de cultiver la sagesse et la compassion.
  5. Fil : Les perles sont enfilées sur un fil résistant, traditionnellement en coton, en soie ou en nylon. Le fil permet de relier les perles ensemble de manière sécurisée et durable.
  6. Tassel (pompon) : Au bout du mala, il y a généralement un tassel, qui est une touffe de fils entrelacés. Le tassel représente l'union de tous les éléments du mala et symbolise l'achèvement spirituel. Il peut également servir de rappel pour revenir à l'état de pleine conscience.

Il convient de noter que la composition d'un mala peut varier en fonction des traditions bouddhistes spécifiques

  1. Bouddhismes tibétain et népalais : Dans ces traditions, on trouve souvent des perles de dévotion supplémentaires appelées "perles de divinité". Ces perles sont généralement situées avant et après les 108 perles principales du mala et peuvent représenter différentes divinités bouddhistes ou des symboles sacrés. De plus, des breloques ou des pendentifs en métal précieux, tels que le dorje (vajra) ou la cloche, peuvent être attachés au compteur de perles ou au tassel. le mala est appelé "rosaire" ou "trengwa". En plus des perles principales, on trouve souvent les éléments suivants :
  • Perles de divinité : Des perles supplémentaires situées avant et après les 108 perles principales. Chaque perle de divinité peut représenter une divinité bouddhiste spécifique ou un symbole sacré.
  • Gourou : Un pendentif ou une perle plus grande attachée au compteur de perles. Il symbolise l'enseignant spirituel ou le guide intérieur.
  • Breloques et pendentifs : Des breloques supplémentaires en métal précieux, comme le dorje (vajra) ou la cloche, peuvent être attachées au compteur de perles ou au tassel.
  • Nœuds : Des nœuds peuvent être placés entre chaque perle pour les maintenir en place et symboliser l'interdépendance de tous les phénomènes.
  • Les malas tibétains peuvent être fabriqués à partir de divers matériaux, tels que le bois de santal, le bois de rose, les perles de corail, les graines de Bodhi, les perles en os, les perles en pierre précieuse, etc. Chaque matériau peut avoir sa signification symbolique spécifique.
  • Certains malas tibétains sont confectionnés avec des perles de différents matériaux en alternance, représentant ainsi l'union des qualités et des énergies complémentaires.
  • Les malas tibétains peuvent également comporter des perles de couleur spécifique pour représenter différentes divinités ou aspects du bouddhisme tibétain.
  1. Zen et bouddhisme japonais : Dans la tradition zen et d'autres courants bouddhistes japonais, un mala appelé "juzu" est souvent utilisé. Le juzu est  composé de 108 perles plus petites, divisées en deux ensembles de 54  perles, séparés par un compteur central. Au lieu d'un tassel, le juzu a  généralement une boucle de cordon qui peut être portée autour du poignet.   De plus, le juzu peut avoir des perles spéciales, comme une perle de lotus représentant l'éveil ou des perles en bois de santal pour leur parfum apaisant.Dans le bouddhisme zen, le mala est appelé "juzu" ou "japamala". Il présente les caractéristiques suivantes :
  • 108 perles : Un juzu est composé de 108 perles plus petites, souvent divisées en deux ensembles de 54 perles chacun, séparés par un compteur central.
  • Compteur central : Un compteur distinctif, généralement une perle plus grande ou un élément décoratif, est utilisé pour marquer le point de départ et de fin du juzu.
  • Boucle de cordon : Au lieu d'un tassel, le juzu a généralement une boucle de cordon qui permet de le porter autour du poignet.
  • Les malas utilisés dans le bouddhisme zen sont généralement fabriqués à partir de perles en bois, en pierre ou en ivoire, avec des couleurs naturelles et sobres.
  • Certains malas zen peuvent inclure des perles de couleur différente ou une perle plus grande pour indiquer le point de départ et de fin du mala.
  • Le juzu (mala zen) est utilisé dans la récitation des sutras et des mantras spécifiques dans les pratiques de méditation zen.
  •  
  1. Bouddhisme Theravada : Dans le bouddhisme Theravada, il est courant d'utiliser des malas plus courts, composés de 27 perles ou de multiples de 9 perles. Ces malas plus courts sont appelés "batea" ou "seeds" et sont souvent fabriqués à partir de graines de plantes médicinales, telles que le bois de santal ou les graines de Bodhi.
  • Batea : Un mala court composé de 27 perles ou de multiples de 9 perles.
  • Seeds : Un mala utilisant des graines de plantes médicinales, telles que le bois de santal ou les graines de Bodhi. Ces malas plus courts sont souvent utilisés pour des répétitions plus courtes de mantras ou de prières.
  • Les malas utilisés dans le bouddhisme Theravada peuvent varier en fonction des pays et des régions. Par exemple, en Thaïlande, le mala appelé "wahk sa" est souvent utilisé pour la récitation des mantras et des prières.
  • Les malas Theravada peuvent comporter des perles en bois de santal, en graines de Bodhi ou en autres matériaux naturels disponibles localement.
  • Le nombre de perles peut varier, mais les multiples de 9 sont couramment utilisés en référence aux Neuf Vertus Noble.
  • Les malas utilisés dans le bouddhisme Theravada peuvent varier en fonction des pays et des régions. Par exemple, en Thaïlande, le mala appelé "wahk sa" est souvent utilisé pour la récitation des mantras et des prières.
  • Les malas Theravada peuvent comporter des perles en bois de santal, en graines de Bodhi ou en autres matériaux naturels disponibles localement.
  • Le nombre de perles peut varier, mais les multiples de 9 sont couramment utilisés en référence aux Neuf Vertus Noble.

       

Il est également intéressant de noter que l'utilisation du mala dépasse les traditions bouddhistes et est présente dans d'autres systèmes de croyances et de pratiques spirituelles, notamment l'hindouisme, le sikhisme et certaines formes de méditation non religieuses.

Pour approfondir vos connaissances sur les malas et leur utilisation spécifique dans chaque tradition, je vous recommande de consulter des livres, des articles et des ressources en ligne spécialisées dans le bouddhisme et les pratiques spirituelles associées. Ces sources peuvent vous offrir des détails précis et approfondis sur les variations régionales et les significations symboliques spécifiques à chaque tradition.

 

L'Utilisation des Malas dans la Pratique Spirituelle Les malas sont utilisés de différentes manières dans la pratique spirituelle. Lors de la méditation, chaque perle est touchée ou déplacée en récitant un mantra, permettant au pratiquant de se concentrer et de créer un rythme apaisant. Les malas peuvent également être portés comme des bracelets ou des colliers, rappelant ainsi la présence constante de la spiritualité dans la vie quotidienne. En portant un mala, les pratiquants sont encouragés à cultiver la pleine conscience et à se souvenir de leurs intentions spirituelles.

La Signification Spirituelle des Malas Les malas ont une signification spirituelle profonde. Chaque perle représente un mantra récité ou une intention formulée. Les malas peuvent être utilisés pour différents types de méditation, en fonction des besoins et des préférences individuelles. Ils servent également de rappel constant de la pratique spirituelle, encourageant les pratiquants à rester alignés sur leur chemin vers l'éveil intérieur.

                     

 

DEVENIR MALAKARA

        

Les Malakara et les malas sont des éléments essentiels de la tradition bouddhiste, offrant une voie spirituelle profonde et significative. Les Malakara, en tant que gardiens de la tradition, inspirent les autres à suivre le chemin bouddhiste. Les malas, quant à eux, sont des outils sacrés de méditation, favorisant la pleine conscience et la connexion avec la spiritualité.

     1.Apprenez sur les malas : Familiarisez-vous avec les différents types de  malas, les matériaux utilisés, les significations symboliques et les techniques de fabrication.     Renseignez-vous sur les traditions bouddhistes et spirituelles associées aux malas pour mieux comprendre leur utilisation et leur importance.

  1. Acquérez des compétences en fabrication de malas : Explorez différentes techniques de fabrication de malas, telles que le nouage de perles, l'enfilage de perles, la sélection des matériaux, etc. Vous pouvez suivre des cours en ligne, assister à des ateliers ou rechercher des ressources pratiques pour vous aider à développer vos compétences.
  2. Choisissez des matériaux de qualité : Sélectionnez des perles et des matériaux de qualité pour vos malas. Vous pouvez opter pour des perles en pierre naturelle, en bois précieux, en graines sacrées, en verre ou d'autres matériaux qui correspondent à votre vision créative.
  3. Créez un espace de travail : Mettez en place un espace dédié à la fabrication de malas, où vous pourrez stocker vos matériaux, outils et équipements. Assurez-vous d'avoir un espace organisé et confortable pour travailler efficacement.
  4. Expérimentez et développez votre style : Explorez différentes combinaisons de perles, de couleurs et de motifs pour développer votre propre style unique en matière de création de malas. Soyez créatif et laissez libre cours à votre inspiration.
  5. Partagez votre travail : Présentez vos créations de malas en ligne, sur les réseaux sociaux, lors de marchés artisanaux ou dans des boutiques spécialisées. Créez votre propre site web ou boutique en ligne pour montrer vos malas et proposer vos créations à la vente.
  6. Cultivez des relations avec la communauté : Engagez-vous avec la communauté des passionnés de malas, des praticiens spirituels et des personnes intéressées par votre travail. Participez à des événements, des salons ou des groupes de discussion pour échanger des idées, partager des connaissances et élargir votre réseau.
  7. La création d'un mala est un processus artisanal qui nécessite des compétences et une sensibilité particulières. Certains artisans, appelés Malakara, se spécialisent dans la fabrication de malas sacrés. Je suis l'un de ces artisans passionnés. mes voyages m’ont conduit à Gyaltran, une région tibétaine réputée pour son expertise dans l'art des malas. J’ y ai appris les techniques traditionnelles auprès d'un maître Malakara et j’ai été profondément influencé par la présence inspirante de la lamaserie de Kadan Songtsan, située dans la forêt de Gyaltran.

 CONCLUSION

N'oubliez pas que devenir un créateur de malas demande du temps, de la pratique et de la patience. Soyez prêt à continuer à apprendre et à perfectionner votre art au fur et à mesure de votre progression.

Les malas sont bien plus que de simples colliers de perles. Ils sont des symboles de dévotion, de sagesse et de connexion spirituelle. Que vous soyez intéressé par la méditation, la prière ou la recherche de la paix intérieure, un mala peut vous accompagner dans votre parcours spirituel. Explorez les différentes traditions, choisissez un mala qui résonne avec vous et laissez sa présence sacrée vous envahir

                       

J'OUBLIAIS!!!!!

Le noeud coulissant pour la finition d'un mala est primordiale pour que ce chapelet soit utilisé dans vos pratiques. L'on desserre le noeud afin de faire glisser les perles le long du cordon, puis une fois la pratique finie, l'on resserre le noeud et le remet autour de son cou ou de son poignet

返回博客

1 条评论

Merci pour cette belle formation je voudrais rencontrer votre groupe pour la confection de mes malas cassés namaste

Gouacide

发表评论

请注意,评论必须在发布之前获得批准。