Ir directamente a la información del producto
1 de 10

obsidian dragon

pendentif Exorciste Taoïste Zhong Kui. Obsidienne dorée qualité A+

pendentif Exorciste Taoïste Zhong Kui. Obsidienne dorée qualité A+

Precio habitual €45,00 EUR
Precio habitual Precio de oferta €45,00 EUR
Oferta Agotado
Impuesto incluido. Los gastos de envío se calculan en la pantalla de pago.

pendentif Exorciste Taoïste Zhong Kui.

Obsidienne dorée qualité A+

Dimension:44/44mm

Obsidienne originaire du Mexique

Zhong Kui (chinois : 鍾馗 ; pinyin : Zhōng Kuí ; en japonais : Shōki)

est un exorciste légendaire originaire de Chine. Divinité de la mythologie
chinoise . Le dieu de l'exorcisme taoïste Traditionnellement considéré comme un
pourfendeur de fantômes et d'êtres maléfiques, et réputé capable de commander
80000 démons, son image est souvent peinte sur les portes des ménages comme un
esprit gardien, ainsi que dans les lieux d'affaires où des biens de grande
valeur sont impliqués.

Selon la tradition, Zhong Kui voyagea avec un ami de sa ville natale, Du Ping
(杜平), pour participer aux examens impériaux organisés dans la capitale. Malgré
les excellents résultats de Zhong Kui et l'obtention des meilleurs honneurs aux
principaux examens, son titre légitime de " Zhuangyuan " (meilleur candidat) lui
a été retiré par l'empereur en raison de son apparence difforme.

Dans la colère et la fureur, Zhong Kui se suicida sur les marches du palais en
se jetant violemment contre les portes du palais jusqu'à ce que sa tête soit
brisée. Lors de son jugement après sa mort par suicide, Yama, le roi des enfers
apprécia à sa juste valeur le potentiel de Zhong Kui et son intelligence
brillante, mais,condamné à l' enfer de par son suicide.

Yama lui donna le titre de roi des fantômes et lui a demanda de chasser, de
capturer, de prendre en charge et de maintenir la discipline et l'ordre de tous
les fantômes. Le nouveau roi des enfers revint dans le monde des vivants afin de
remercier son ami Du Ping et donna son accord quant au mariage de ce dernier
avec la soeur de Zhong Kui, La popularité de Zhong Kui dans la symbolique
taoïste peut être attribuée au règne de l' empereur Xuanzong de Tang (712 à
756). Selon des sources de la dynastie Song, deux fantômes, profitant d'une
grave maladie de l'empereur, profitèrent d'un rêve pour l'attaquer, lui dérobant
un sac important refermant des importantes informations impériales et une flute
lui appartenant.

Zhong Kui captura les deux voleurs, arracha l'oeil d'un des deux et le mangea
L'empereur se réveilla guérit de sa maladie. Il ordonna au peintre de la cour Wu
Daozipour de produire un portrait de Zhong Kui et le à montra aux fonctionnaires
de la cour. Ce tableau inspirera durablement toutes les représentations
ultérieures. Zhong Kui devint légendaire et devint un thème très populaire dans
la peinture, l'art et le folklore. Des représentations de la divinité exorciste
sont souvent accrochées dans les maisons afin de chasser les fantômes et autres
esprits frappeur. Le porter en pendentif joue aussi ce rôle de protection.

Sa représentation est souvent présente au cours des fêtes de nouvel an afin de
se garantir une excellente année Il est souvent représenté dans l'art japonais.
Il y apparaît barbu, armé d'une longue épée et portant parfois un large chapeau
de paille.

Ce héros combat et met à mort des oni (diables japonais). À Taïwan et dans le
sud du Fujian, à la fin de certaines cérémonies, on demande parfois à un maître
taoïste ou à un acteur incarnant Zhong Kui armé d’une épée, d’exécuter une danse
censée chasser les esprits maléfiques.

Traditionnellement, ce spectacle était considéré comme dangereux pour le public
ordinaire qui partait avant son exécution. Dans le monde chinois, Zhong Kui
apparaît parfois en dieu protecteur sur les portes.

Le mythe de Zhong Kui aurait des origines plus anciennes que la dynastie Tang.
Selon les érudits Yang Shen (杨慎, 1488-1559), Gu Yanwu (顧炎武, 1613-1682) et Zhao
Yi (赵翼, 1727-1814), le nom du personnage serait une variante graphique de zhong
kui (终葵), un objet rituel d’exorcisme, dont le nom serait l’expansion
disyllabique de zhui (椎), bâton servant à chasser les esprits, selon des livres
anciens comme le Zhouli.

Selon le folkloriste taïwanais Hu Wanchuan (胡萬川), le personnage de Zhong Kui
serait lié aux traditions chinoises anciennes de l’exorcisme nuo, dans lequel
des jeunes gens déguisés expulsaient les mauvaises influences du palais lors de
la période du Nouvel An chinois.

Ver todos los detalles
  • Paiement 100% sécurisé

    Option 3 fois sans frais avec Scalapay

  • Livraison gratuite France et international

    14 jours satisfait ou remboursé après livraison (voir nos conditions de vente)

  • Excellent service client

    Direct chat
    Whatsapp +33674049312

1 de 3

Customer Reviews

Be the first to write a review
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)