Passa alle informazioni sul prodotto
1 su 9

AAA

Pendentif Bouddha. Mahasthamaprapta Bodhisattva. Ghau, amulette de protection tibétaine. Véritable tangka artisanal

Pendentif Bouddha. Mahasthamaprapta Bodhisattva. Ghau, amulette de protection tibétaine. Véritable tangka artisanal

Prezzo di listino €790,00 EUR
Prezzo di listino Prezzo scontato €790,00 EUR
In offerta Esaurito
Imposte incluse. Spese di spedizione calcolate al check-out.

GHAU

Le ghau est une sorte d’autel transportable dans lequel l’image de la divinité d’élection du possesseur est gardée, enveloppée dans des vêtements de soie. La grande majorité des Tibétains utilisent le ghau à la maison et la transporte durant leurs voyages. Ils la gardent sur un véritable autel à la maison. Lors des voyages, elle est accrochée à la ceinture de dos. Il sert de symbole protecteur durant les voyages et permet également à son possesseur de prouver sa dévotion à sa déité.

Pièce entièrement faite main et artisanale.

Dimension du Ghau: 53.5/ 30.2/ 10.3mm

argent 925, Or, Cuivre, 

Turquoise de la province du Hubei. Agate dite nan hong (rouge du sud), gisement de baoshan dans la province du Yunnan. Minéral exclusivement chinois, cette agate dite nan hong (rouge du sud) tient sa couleur tres particulière par son lien avec le cinabre sur les gisements. Lieux de gisements (volcanique) Region du Yunnan site de baoshan, Sichuan site de Liangshan pour les deux uniques gisements

Pierres entièrement naturelles, En tant que gemmologue diplômé de l'Institut National de Gemmologie de Paris, toutes nos pierres sont expertisées et certifiées.

Roue de la vie bouddhiste tournante. Au verso est conçue une roue de la vie bouddhiste tournante grâce a un roulement a bille de haute précision allemand, comme le montre cette video generaliste concernant toute cette collection

Véritable Tangka Regong traditionnel Le tangka est peint au temple de Longwu, appelé également Wutun.

Lamaserie tibétaine située dans la préfecture tibétaine de Rebkong , province de l'Amdo ,appelé Huangnan dans la province du Qinghai en Chine et se trouve à 186 km de Xining.

Centre réputé de peinture de thangka tibétaines. Les arts Regong ont été inscrits en 2009 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Les couleurs de ce tangka sont composées d'or pur et de minéraux broyés.

Les vitres protectrices sont réalisées en leuco saphir comme les montres haut de gamme.

Vendu avec un cordon reglable, réhaussé d'argent 925 adaptable à toutes tailles.

 

BODHISATTVA MAHASTHAMAPRAPTA

Mahāsthāmaprāpta est un bodhisattva mahāsattva qui représente le pouvoir de la sagesse. Son nom signifie littéralement "l'arrivée de la grande force". Mahāsthāmaprāpta est l'un des huit grands bodhisattvas du bouddhisme Mahayana , avec Mañjuśrī , Samantabhadra , Avalokiteśvara , Ākāśagarbha , Kṣitigarbha , Maitreya et Sarvanivarana-Vishkambhin .

Dans le bouddhisme chinois , il est généralement dépeint comme une femme, avec une ressemblance similaire à Avalokiteśvara. Il est également l'un des treize bouddhas de l'école japonaise du bouddhisme Shingon . Dans le bouddhisme tibétain , Mahāsthāmaprāpta est assimilé à Vajrapani , qui est l'une de ses incarnations et était connu comme le protecteur du Bouddha Gautama .

Mahāsthāmaprāpta est l'un des plus anciens bodhisattvas et est considéré comme puissant, en particulier dans l'école de la Terre Pure, où il joue un rôle important dans le grand Sūtra de Vie-Infinie. Dans le Śūraṅgama Sūtra , Mahāsthāmaprāpta raconte comment il a gagné l'illumination grâce à la pratique du nianfo , ou de l'attention pure et continue d'Amitābha, pour obtenir le samādhi .

Dans le Sutra Amitayurdhyana , Mahāsthāmaprāpta est symbolisé par la lune tandis qu'Avalokiteśvara est représenté par le soleil. Dans le chapitre d'introduction du Sutra du Lotus , Mahāsthāmaprāpta est présent parmi les 80 000 bodhisattva mahāsattvas qui se rassemblent sur le mont Gṛdhrakūṭa pour entendre la prédication du Bouddha sur le merveilleux Dharma du Sutra de la fleur de lotus.

Le Bouddha s'adresse également à Mahāsthāmaprāpta dans le chapitre 20 du Sutra du Lotuspour raconter la vie passée du Bouddha en tant que Bodhisattva Sadāparibhūta («Ne jamais mépriser»), un moine qui a été maltraité et injurié par des moines, des nonnes, des laïcs et des laïcs arrogants quand il leur a rendu hommage en disant qu'ils deviendraient tous des Bouddhas. Le Bouddha explique à Mahāsthāmaprāpta comment ces personnes arrogantes ont été punies, mais sont maintenant des bodhisattvas présents dans l'assemblée sur le chemin de l'illumination.

Le Bouddha loue alors la grande force du Sutra du Lotus ainsi: «Ô Mahāsthāmaprāpta, sachez que ce Sutra du Lotus profitera grandement aux bodhisattva mahāsattvas et les conduira à l'illumination la plus élevée et complète. Pour cette raison, après le parinirvāṇa du Tathāgata, le bodhisattva mahāsattvas devrait toujours conserver, réciter, expliquer et copier ce sutra.

 

RefAAA

Visualizza dettagli completi

Customer Reviews

Be the first to write a review
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
  • Paiement 100% sécurisé

    Option 3 fois sans frais avec Scalapay

  • Livraison gratuite France et international

    14 jours satisfait ou remboursé après livraison (voir nos conditions de vente)

  • Excellent service client

    Direct chat
    Whatsapp +33674049312

1 su 3