Passer aux informations produits
1 de 10

AAA

amulette, pendentif, protection bouddhiste tibetaine. Couteau. Jambhala. Argent 925, lame en acier inoxydable. Turquoise, agate nan hong.

amulette, pendentif, protection bouddhiste tibetaine. Couteau. Jambhala. Argent 925, lame en acier inoxydable. Turquoise, agate nan hong.

Prix habituel $405.00 USD
Prix habituel Prix promotionnel $405.00 USD
En vente Épuisé
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.

amulette, pendentif, protection bouddhiste tibetaine.

Couteau, lame en acier inoxydable.

Déité Jambhala.

Argent 925.

cuivre.

 turquoise "sleeping beauty"

Agate nan hong (rouge du sud). Cette agate volcanique exceptionnelle doit sa couleur rouge intense a sa teneur naturelle en cinabre.

En tant que gemmologue diplômé de l'Institut National de Gemmologie de Paris, toutes nos pierres sont expertisées et certifiées

Dimension du pendentif: 67.5mm de haut sur 26.2mm de large Poids de 74.7 grammes.

JAMBHALA

Jambhala (également connu sous le nom Dzambhala, Dzambala, Zambala ou Jambala)
est le Dieu de la richesse et de manière appropriée un membre de la famille du
joyau(Ratna) dont le Dhyani Bouddha est Ratnasambhava.

Dans la mythologie hindoue, il est connu comme Kubera.Jambhala est également
considéré comme une émanation de l’Avalokitesvara ou Chenrezig, Bodhisattva de
la Compassion. Il es est le protecteur de toutes les lignées et de tous les
êtres sensibles de toute maladie et les difficultés.

Jambhala est un Bodhisattva du matériel et une richesse spirituelle ainsi que
bien d’autres choses, notamment de l’octroi de stabilité financière. « Parce que
dans ce monde, il y a toutes sortes d’émotions courroucées et négatives ou les
mauvais esprits, et parfois ils nuisent vous et autres êtres sensibles,
Dzambhala doit assumer une telle forme courroucée et puissante pour nous
protéger contre ces esprits nuisibles et le karma négatif.

En particulier, Dzambhala nous aide à minimiser ou à diminuer tous les malheurs
et les obstacles et nous aide à augmenter toutes les bonne fortune et le
bonheur. » Cette statuette est la version jaune de la divinité (vert, blanc,
rouge et noir) aussi connue sous le nom du Gardien du Nord Vaiśravaṇa वैश्रवण
(sansk.) ( pali. Vessavaṇa वेस्सवण) (Chin.多聞天王, duō wén tiānwáng) (Cor. 다문천왕,
Damun Cheonwang) (Jap. 多聞天 ou 毘沙門 Tamon-ten or Bishamon-ten) (tib.
rnam.thos.sras(Namthöse)) (mong. Bisman tengri).Nom Taoïste Molishou.

Le gardien du nord est également le chef des Chaturmaharaja (ou rois celestes)
"celui qui est savant", "celui qui entend chaque chose". En chine il est
considéré comme une bouddhisation de la divinité bhramanique des richesses
Kuvera, le nord étant considéré comme recélant de fabuleux trésors. Il préside à
l'hiver et est de couleur noire, surnommé le guerrier noir.

Il commande à une armée de Yakshas. En Inde ses symboles sont le drapeau, le
joyau et la mangouste. Au japon son culte apparait independament des autres rois
gardiens à partir du IXème siecle, il était considéré comme le dieu guérisseur
qui aurait sauvé l'empereur Daigo (898- 930), il est devenu dieu des richesses à
l'époque Heian, puis protecteur des samourais à l'epoque Kamakura. Il est à
l'instar de Milofo l'un des sept dieux du bohneur depuis le XVIIème siècle.IL
est le protecteur de la nation tant en Chine qu'au Japon.

Afficher tous les détails