Passer aux informations produits
1 de 9

obsidian dragon

Mala, chapelet bouddhiste traditionnel tibétain. 108 perles de labradorite, argent 925. Prières et méditation

Mala, chapelet bouddhiste traditionnel tibétain. 108 perles de labradorite, argent 925. Prières et méditation

Prix habituel €430,00 EUR
Prix habituel Prix promotionnel €430,00 EUR
En vente Épuisé
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.

Mala réalisé sur commande, comptez de 7 à 10 jours de confection après achat.

Quelques détails, après accord du client, peuvent changer, nous travaillons continuellement en contact sur photos et videos. Envoi après accord final du client.

En tant que gemmologue diplômé de l'Institut National de Gemmologie de Paris, toutes nos pierres et matères sont expertisées et certifiées. En tant que Malakara, nous confectionnons nous même l'ensemble de nos malas en respectant scrupuleusement la tradition.

108 perles de labradorite en provenance de Madagascar de haute qualité. Dimension de chaque perle: 8mm de diamètre

Perle centrale en Charoïte de Sibérie Dimension: 20mm de diamètre

Pendentif en finition Stupa bouddhiste argent 925. Turquoise "sleeping beauty" d'Arizona .Agate dite "nan hong" (rouge du sud) de la province du Yunnan

Dimension du pendentif: 56mm de long sur 11mm de large sur 9mm d'épaisseur

Pendentif, amulette de protection Taoïste, grelot "chasse fantôme" en forme de Taotie Argent 925 cuivre Turquoise d'Arizona agate "nan hong"

Dimension 35/25/12 mm Poids d'environ 16 grammes

Dans la tradition taoïste, Le tintement du grelot préviendrai du mauvais sort et du mauvais oeil.

Dorje/ vajra et cloche/ drilbou du vajrayana tibetain en argent 925 et cuivre (description ci dessous)

Longueur du mala: 54cm

Unisexe homme et femme adulte ne convient pas aux enfants.

DORJE ET DRILBOU

Tout pratiquant bouddhiste au Tibet et tout officiant d'un rituel possède trois objets auxquelles les tibétains attribuent un symbolisme profond et minutieux. Ce sont le vajra, la cloche et le mala.

Le mala, trengwa, en tibétain est le rosaire du bouddhiste, l'objet dont le moine (voire le pratiquant laïc) ne se sépare presque jamais, le tenant à la main ou enroulé autour du poignet. Le mala est tout d'abord un objet utilitaire: il sert de support tactile à la récitation des mantras, en même temps qu'il est utilisé pour les compter si l'on s'est fixé d'en répéter un nombre défini. Le mala est composé de 108 perles enfilées, ce qui justifie son nom, puisqu'il signifie simplement "guirlande" (de perles). Les différents composants recèlent chacun une signification symbolique précisent: La grosse perle (ou tete de bouddha) qui clôt la boucle repésente la connaissance de la vacuité. Le petit cône qui la surmonte est la marque de la vacuité elle-même.

 VAJRA/ DORJE

Le Vajra, en tibétain dorjé. C'est sans doute le symbole le plus important du bouddhisme tibétain. Le terme signifie "diamant" et désigne la nature indestructible de l'esprit en soi, l'éveil, qui est à la fois impérissable et indivisible. Le petit sceptre semble être, à l'origine, le foudre de diamant du dieu Indra, c'est une marque de royauté et de puissance.

1° les cinq pointes supérieures représentent les cinq sagesses, cinq facettes du diamant qu'est l'esprit éveillé: la sagesse semblable au miroir, qui signifie que l'esprit éveillé, tout comme un miroire parfaitement poli, reflète nettement toutes choses, possède la capacité de tout connaître, sans aucune confusion. la sagesse de l'égalité, qui reconnaît que tous les phénomènes du samsara (me monde ordinaire) et du nirvana (les champs purs ou paradis des bouddhas) sont d'une nature égale en ce sens qu'ils sont d'une essence unique: la vacuité la sagesse de la distinction, qui dénote que l'esprit éveillé perçoit non seulement la vacuité de tous les phénomènes (ce qu'opère la sagesse de l'égalité) mais aussi, dans une simultanéité sans confusion, tous les phénomènes tels qu'ils se manifestent; la sagesse accomplissante, qui permet aux bouddhas de créer des champs purs et des émanations oeuvrant pour le bien des êtres; la sagesse de l'espace universel, qui indique que tous les phènomènes, au-delà de tout concept et de toute dualité, demeurent dans la connaissance pure de l'esprit.

2° En même temps que les cinq sagesses, ces cinq pointes supérieures symbolisent les Cinq Vainqueurs ou cinq principaux Bouddhas Masculins sur un plan mystique. Les cinq pointes inférieures symbolisent les Cinq Bouddhas Féminins.

3° Les bouches de makara (monstre marin) dont émergent les pointes dénotent la libération du cycle des existences.

4° Les huit pétales supérieures représentent les huit bodhisattvas masculins, autrement dit huit grands bodhisattvas demeurant dans des domaines célestes.

5° Les huit pétales inférieures sont les huit bodhisattvas féminins.

6° La partie ronde au milieu désigne la vacuité.

DRILBOU

La cloche, en tibétain drilbou. Elle symbolise, d'une manière générale, la vacuité (la vacuité ne signifie pas que rien n'existe, mais que les phénomènes n'existent pas tels que nous les percevons en raison du voile de l'ignorance qui recouvre notre esprit).

1° Sa partie creuse représente la vacuité et son battant le "son" de la vacuité (c'est-à-dire sa dynamique contenant potentiellement la manifestation)

2° Le lotus à huit pétales symbolisent les huit bodhisattvas féminins, associés à l'idée de vacuité comme toutes les divinités féminines.

3° Le vase contient le nectar des accomplissement.

4° Le visage sur le manche est celui de la divinité féminine Prajnaparamitam symbole de la connaissance de la vacuité.

5° Le vajra renferme son prope symbolisme tel que vu plus haut.

Afficher tous les détails
  • Paiement 100% sécurisé

    Option 3 fois sans frais avec Scalapay

  • Livraison gratuite France et international

    14 jours satisfait ou remboursé après livraison (voir nos conditions de vente)

  • Excellent service client

    Direct chat
    Whatsapp +33674049312

1 de 3

Customer Reviews

Be the first to write a review
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)