Passer aux informations produits
1 de 11

PS

Pendentif, amulette bouddhiste tibétaine de bonne fortune. DZI, agates sacrées tibétaines authentiques "ciel et terre". Déité de la richesse

Pendentif, amulette bouddhiste tibétaine de bonne fortune. DZI, agates sacrées tibétaines authentiques "ciel et terre". Déité de la richesse

Prix habituel $244.00 USD
Prix habituel Prix promotionnel $244.00 USD
En vente Épuisé
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.

Pendentif, amulette bouddhiste tibétaine de bonne fortune.

DZI, agates sacrées tibétaines authentiques "ciel et terre".

On pense que le motif Ciel et Terre apporte l'équilibre du Ying et du Yang. Il aide à faire fortune et à éliminer les obstacles. Les hommes d'affaires affectionnent particulièrement ce motif car il apporte prospérité et richesse.

Déité de la richesse Zakiram (description ci dessous)

Argent 925 poinçonné selon les normes internationales

Cuivre.

Dimensions des pendentifs: 58mm de haut sur 16mm de large sur 17mm de profondeur. Poids de 22 grammes.

Un autre modèle avec un DZI dit "dents de tigre" est disponible ici

ZAKIRAM
Zakiram était à l'origine une princesse Han, qui retourna au Tibet avec un moine
tibétain et devint un dieu de la richesse bien connu.

Selon la légende, il y a longtemps, un moine de Chezhatang du monastère de Sera
se rendit à la montagne Wutai pour faire un pèlerinage.

Dans le même temps, une belle concubine dans le palais impérial de la capitale
fut empoisonnée. Son âme plana longtemps dans le palais impérial. Elle voulait
se venger. Tout le palais fut pris de panique. L'empereur Qianlong apprit que le
moine était arrivé à la montagne Wutai et s'y rendit personnellement. Lorsque le
moine arriva au palais, il trouva l'âme de la concubine planant et pleurant dans
le palais.

L'éminent moine Ruding communiqua avec l'esprit tourmenté. Il raconta à
l'empereur ce qui s'était passé. L'empereur punit sévèrement les criminels et
demanda au moine de réciter les sutras pour elle.

Après cela, le moine était sur le point de partir, mais sur le chemin du retour,
il découvrit que l'esprit de la concubine ke suivait et a exprimé son souhait de
revenir dans ce monde Le maître compatissant, et ému par l'esprit, accepta de la
ramener à Lhassa.

Lorsque vous voyez le dôme doré du monastère de Sera, les femmes maîtres Tudao
ne peuvent pas entrer dans le monastère et ne peuvent rester qu'à Zaki. Vous
pouvez construire un endroit ici pour accepter le soutien de la population
locale. La femme hocha la tête en guise de remerciement.

Alors l'esprit resta à "Zaki", le maître retourna au monastère de Sera et
raconta son voyage au patriarche Chezhakang.

L'aîné le félicita et accepta de construire un petit temple pour cette femme
chinoise Han afin de proteger cette femme.

Pour sa statue, un une grande cérémonie eu lieu, et elle a été nommée "Zakiram".
Au Tibet, chaque mercredi est un bon jour pour adorer Zajiram. Ce jour-là, les
gens apportent du vin blanc et du Hada, un par un, au Tianmu, priant pour la
prospérité et la richesse.

Afficher tous les détails

Customer Reviews

Be the first to write a review
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)